Digitalisation de la restauration : quelles solutions pour les restaurateurs ?

Digitalisation de la restauration : le succès des commandes en ligne

La digitalisation du secteur de la restauration s’est accélérée ces dernières années. Tour d’horizon des solutions innovantes au service des professionnels des métiers de bouche.

Digitalisation restaurant

Digitalisation de la restauration : le succès des commandes en ligne

La digitalisation du secteur de la restauration s’est accélérée ces dernières années. En 2020, la crise sanitaire de la Covid-19 n’a fait qu’accentuer cette tendance. Drive, livraison, click & collect : les professionnels de la restauration se sont adaptés et ont pu maintenir malgré tout une part de leur activité grâce aux nouvelles technologies. Quant à ceux qui utilisaient déjà ces méthodes avant la crise, ils disposaient d’atouts sérieux par rapport à la concurrence. 

Évolution en restauration : la commande en ligne devient la norme

Restaurateurs et consommateurs ont compris l’intérêt des services basés sur les nouvelles technologies dans leur quotidien, encore plus à l’heure de la Covid-19. Les consommateurs ont pour la plupart préféré la sécurité des commandes en ligne en raison de la circulation du virus. Et pour pallier les pertes liées aux fermetures de leurs salles, nombreux ont été les professionnels du secteur à s’orienter vers une digitalisation de leurs services, en maintenant une activité de vente à emporter, de click & collect ou de livraison à domicile. Ceux qui avaient une longueur d’avance sur leurs pairs et intégré la digitalisation dans leur stratégie de développement avant la crise ont pu maintenir un volume de ventes allant jusqu’à 70% de leur chiffre d’affaires en temps normal. 

Les enjeux de la digitalisation pour les restaurateurs

Depuis 2014, les services de livraison en restauration ont enregistré plus de 20% de croissance par an. Alors qu’elle constitue aujourd’hui la principale source de croissance dans ce secteur, la digitalisation n’a pourtant pas permis à tous les restaurateurs de maintenir leur activité à des niveaux satisfaisants. Les raisons de ces disparités s’expliquent par des différences dans les stratégies adoptées. Tandis que certains ont fait de la digitalisation de leurs services la clé de voûte de leur croissance, d’autres ont simplement pris le pli sans réellement adapter leur offre. 

Les stratégies de digitalisation en restauration

Face à la diversité des offres de restauration en ligne et à l’augmentation du nombre d’acteurs dans ce secteur, l’adoption d’une vision stratégique forte et ambitieuse dans la digitalisation des services de restauration est nécessaire. Si certains professionnels ont pu maintenir une cadence de vente quasi similaire à celle de l’ère pré-Covid, c’est en raison de l’intégration des canaux digitaux au cœur de leur stratégie de diversification. Usage des plateformes de livraison, adaptation des offres et des services, sensibilisation des équipes aux nouvelles technologies, rationalisation des coûts avec l’arrivée des dark kitchens… : l’horizon s’éclaircit pour les restaurateurs qui ont su tirer parti de toutes ces opportunités. 

Les nouvelles solutions au service des restaurateurs

Pour faire face à l’évolution des usages et aux exigences des consommateurs, les restaurateurs doivent diversifier leurs offres et adapter leurs services. L’arrivée il y a quelques années des sites de réservation en ligne, des sites d’avis et des plateformes de livraison avait déjà bousculé le paysage de la restauration en France. Aujourd’hui, de nouvelles solutions se sont développées pour permettre aux restaurateurs de répondre plus efficacement à une demande croissante des consommateurs en matière de facilité de prise des commandes, de rapidité de livraison, et de qualité des préparations. Bornes de commande individuelles, tables de restaurant connectées, menus disponibles via QR codes : la digitalisation des restaurants se fait désormais à chaque étape de la consommation. Enfin, alors que les restaurateurs ont été parmi les premiers à devoir gérer la problématique du dernier kilomètre en lançant leurs propres services de livraison dans un périmètre restreint, le développement d’infrastructures comme les dark kitchens permet désormais aux restaurateurs d’étendre un peu plus leur offre et leur clientèle, tout en rationalisant leurs investissements.